Le recouvrement de créances

Vous avez du mal à décrocher votre téléphone pour relancer un client avec lequel vous avez lié une relation cordiale, mais ce dernier tarde à vous payer votre facture.

ADOM peut se charger de cette tâche qui vous parait insurmontable.

Un petit mail relance 1 indiquant simplement un petit retard, et cela dès la date d’échéance passée, avec en PJ la facture

Un petit mail relance 2 – 7 jours plus tard, peut-être n’a-t-il pas vu le précédent mail ?

Au bout de 2 semaines, un appel téléphonique pour relance de vive voix ou message audio laissé, si message audio laissé, rappel dans les 24 heures, 1 ou 2 fois.

Au bout de 4 semaines, ADOM demande au dirigeant ses instructions soit c’est le dirigeant qui prend son courage à deux mains et qui l’appelle directement pour solder le prb car il y a un pb.

Ensuite, passage du dossier à une société de recouvrement qui prendra les choses en main par envoi huissier, recommandés, etc…

ADOM s’est donc chargé au début du dépatouillage du dossier, gain de temps pour le dirigeant ou son assistante 90 % des dossiers soldés en 1 mois.

Pour info, ADOM à 0 euro dû en fin de bilan, mais il faut un suivi régulier

Pour cela, ADOM peut suivre votre recouvrement, il vous faut nous donner les factures avec les dates d’échéance et les coordonnées de vos contacts avec ou sans lien avec votre informatique, faire le point avec les sommes encaissées…

Je cherche à être mise en relation avec tout dirigeant ayant la phobie de relances de règlement de ses factures… ou qu’il n’a simplement pas le temps de s’en occuper.